A cheval ferré ou paré, toutes les questions

Répondre à toutes les questions sur les pieds des chevaux, et même celles que vous ne posez pas.
 
AccueilPortailGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 coliques : Suivi d'un cas pathologique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
letback74
Fer de platine
Fer de platine
avatar

Messages : 4201
Réputation : 6
Date d'inscription : 22/01/2010
Age : 55
Localisation : nomade

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Mer 25 Jan - 0:14

ben merci à lulu74 et à odile...parce que sur la question..de la pratique "à l'oignon.." moi je suis plutôt nulle...ici à part une seule couverture de parc intérieur polaire, étanche à l'extérieur pour ceux qui sont en stabule...où, une mini polaire pour dee dee à cause de ses diarrhées durant l'hiver (box ouvert) et une couverture d'un autre âge intérieur feutrine, extérieur coton et hyppppeeeer lourde pour le pimpin (son voisin)...je parle pour la nuit bien sûr...le jour..je gère Laughing Laughing...il faut que je remonte loin dans mes souvenirs...quand pimpin encore en concours était rasé de près, mais tout de même pas au point.."nu" de georgia..là effectivement pour la nuit, il avait une doudoune...ok...

Pour Georgia pour la nuit, j'avais pensé à lui bricoler une couverture à l'envers, je m'explique : style plaid écossais en laine fine (à carreaux, vous voyez ?) que j'aurai bricolé afin qu'elle lui couvre tout son ventre, soit son système digestif, que j'aurai attaché avec des lanières coton pour ne pas la blesser sur le long du dos, un peu lâche pour ne pas lui frotter sa cicatrice...et par dessus lui mettre la couverture noire en coton que sandrine m'a prêtée, bien ouatinée et confortable...

A la clinique Florence m'a dit de ne tenter de la couvrir que la nuit, si possible, afin qu'elle récupère son énergie tout "cooconing" durant la nuit et pouvoir dormir, et le jour..à moins qu'il fasse vraiment froid, lui laisser son ventre à l'air et ne la couvrir que légèrement sur le dos afin que le poil repousse rapidement et qu'en outre, sa circulation sanguine se dope un peu, même si cela devait ralentir sa prise de poids, histoire que les capillaires se secouent un peu....soit bonne circulation sanguine, bonne circulation des toxines donc bonne digestion...faudra apprendre à doser..surtout à la totale immobilité dans un box durant encore...1 mois !!

Ca...c'est pour le côté "light" de la face obscure...car ensuite...deux mois...sortie en mini paddock...et quelques tours en main en gros...sur la place qui se trouve au-dessus de chez moi. Après seulement, si...d'ici là, elle n'a pas d'autres coliques...elle pourra rejoindre sa compagne de parc.

La remise au travail n'est pas prévue avant 5 mois.

J'ai parlé de mes massages avec cette florence..plus qu'avec les vétos de cette clinique...qui..ici dans ma région font partie du "bastion fort" de la chasse aux sorcières, même diplômées, depuis la loi signée par sarko. Tant que la commission européenne n'aura pas tranché sur notre sort théoriquement en juin...on adopte plutôt le profil bas là.... Evil or Very Mad

Bref....Florence a littéralement applaudi quand elle a eu connaissance de ma formation : Pour elle, je vais pouvoir l'aider non seulement à supporter mentalement cette inactivité et cet isolement, mais de plus la booster physiquement par le drainage manuel, l'aider à oxygéner ses muscles, l'aider à drainer ses toxines, etc...etc...

Ben je vais vous avouer un truc là...pourtant...j'ai massé memphis durant deux ans, je l'ai même massée jusqu'à...la dernière injection pour qu'elle parte le mieux possible, dee dee ça fait depuis 2008 que je pratique sur elle, sans compter le lulu, mes autres clients quadripèdes et ce fameux cheval pour lequel j'ai été appelée par un véto en pleine nuit en dernier ressort parce que condamné par sa colique violente et intransportable...mais là...à chaque fois que j'ai été la voir...je l'ai pansé de A à Z avec un bouchon, une brosse à crins...mais impossible pour moi de même pouvoir poser ma main, juste la poser sur cicatrice...impossible...tellement ma main tremble.

c'est très dur...je crois que j'ai trop peur. Pourtant...combien de fois je lu ai coupé ses coliques...mais là...je sais tellement qu'on aura pas droit à une autre...que je flippe total.

Et la seule personne qui soit capable de me secouer et de canaliser cette angoisse là...n'est même pas là.

Je flippe à mort de la récupérer vendredi.

Je vais me coucher...je suis fatiguée. Je pense. Like a Star @ heaven


Revenir en haut Aller en bas
http://www.aupaysdeletback.com
letback74
Fer de platine
Fer de platine
avatar

Messages : 4201
Réputation : 6
Date d'inscription : 22/01/2010
Age : 55
Localisation : nomade

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Jeu 26 Jan - 1:40

pour mémo je rapelle que les points essentiels soit la thèse de l'Ecole Vétérinaire de Toulouse "Gestion de la douleur chez le cheval", ainsi que le descriptif publié par les fabricants de la Fynadine, plus l'explication fort détaillée de "l'ulcère chez le cheval" émise par le labo du gastroguard se trouvent en page 3.

Quand je vous disais que la fynadine et ses effets secondaires ne sont que la "pointe de l'iceberg"...je suis largement en deça de la réalité......

Cela fait...17 ans ? que nous "sommes" dans les chevaux au pays de letback. D'abord éleveurs puis gardiens. Moyenne de 10 chevaux sur l'exploitation.

Les coliques à diverses causes...on connait. Sur nos chevaux, sur ceux des propriétaires. Coliques de stase, coliques spasmodiques, coliques vermineuses...même un cas d'intoxication du sang par ingurgitation de lierre terrestre...

protocole suivi par la majorité...voir la quasi totalité des vétos :

1) Injection de calmagine : Réflexe de base, normal, si tout va bien...3h devant soi de répit contre la douleur...donc...si au bout d'une heure cela ne se calme pas..faut passer au plan b...la plupart des centres/fermes équestres voir "privés" l'injecte en intra-musculaire ou pour les plus téméraires en intra-veineuse. Notre véto nous a montré comment faire et comment prendre les constantes dès l'heure qui suit afin de pouvoir gérer je dirai...le premier geste d'urgence.

2) plan B : Rien ne s'est calmé..ou peu...et soit une heure après cette injection ou avant les 3h passés de soulagement...on se retrouve en "crise" : On rappelle donc le véto, si possible, toujours en tarifs d'urgence et en pleine nuit...parce que c'est plus drôle comme ça..et là..paf...on nous colle la flunixine et l'estocelan. Là...soit ça agit immédiatement et durant 6 à 8h...sinon...on passe au plan...C.

3) plan C : Paraffine.Passée par sonde naso-oesophagienne . Lubrifiant destiné à éviter une occlusion intestinale.
c'est une..."étape" très difficile...le cheval est déjà tordu de douleurs...respire mal...et le véto tente en pleine crise de lui enfiler un tuyau incroyable par les naseaux, en passant par la trachée s'il ne se rate pas...et pendant ce temps-là...vous tentez tout pour détendre la bête, l'apaiser, lui parler doucement, le caresser, afin qu'il "accepte" ce corps étranger et rigide...pas facile, et cela se solde souvent par un sacré saignement de nez...

Durant toutes ces années ici...nous avons eu 4 chevaux, dont une jument...à qui nous avons du faire ça..3 ou 4x..Bleue Nuit, pour lesquels nous avons du opter pour ce genre de sondage.

Avec la peur au ventre : Durant des années, les vétos nous ont serinés le genre de truc : Si vous optez pour la paraffine...en cas de torsion d'organes, vous ne pourrez les faire opérer. Incompatible.

Que faire...?!!! Crevant de trouille...Que faire...? Que choisir ? Ai-je les moyens de le faire opérer ? Puis-je téléphoner en pleine nuit à une clinique ? Auront-ils de la place ? Ai-je seulement les moyens de transport pour l'emmener ?...

On opte pour la paraffine.

Mettons les choses au point :

1)...La paraffine n'a JAMAIS empêché une opération gastro-intestinale, elle n'a strictement aucune incidence ni sur la future cicatrisation, ni au point de vue infection, ni en aucune manière que ce soit. Cela m'a été annoncé pour la première fois...par l'une des 3 vétos qui se sont déplacés en urgence pour georgia...et confimé par la suite par le véto qui l'a opérée.

Simplement, les vétos qui opèrent...n'apprécient pas des viscères plein de lubrifiant...parce qu'ils doivent plus se concentrer durant l'intervention, afin de ne pas "glisser"....c'est tout !!

2)....et là...je pense que plus d'un d'entre vous...vont sauté au plafond comme nous avons pu le faire...ce protocole SUIVI PAR LA MAJORITE DES VETOS est..tout aussi simplement...dangereux !!

Le plan A, calmagine, c'est parfait.

Le plan B, Fynadine et estocelan...En fait...avant toute injection de Fynadine, le véto DOIT vous demander si à votre connaissance votre cheval est atteint d'ulcère ou/et qu'il souffre d'iléus.

Dans ces deux cas précis...ET SUR RECOMMANDATIONS EXPRESS DU FABRICANT DU FYNADINE...la molécule flunixine NE DOIT PAS ETRE INJECTEE !!!

Recommandation reprise d'ailleurs dans la thèse de l'Ecole vétérinaire de Toulouse :

"Sur le terrain, la flunixine doit être utilisée avec précaution, car elle peut interférer
avec une éventuelle décision chirurgicale. Le praticien ne devrait donc l’utiliser que si il est
certain que les propriétaires du cheval ne souhaitent pas de chirurgie, même si celle-ci peut
s’avérer nécessaire.
"


Je vous pose donc la question, à vous autres...est-ce qu'une fois seulement votre véto vous a demandé ce genre de "détails" avant injection ?...pour notre part..jamais.

Partant de ce principe "basique", le véto devrait alors remplacé la flunixine par une autre molécule, moins agressive, telle que le kétoprofène...seulement...voilà où le bât blesse..toujours selon la même thèse..

"Le kétoprofène procure une analgésie viscérale et une action anti-endotoxinique
similaires à celle de la flunixine : ses indications et ses restrictions sont donc les mêmes. Cet
AINS entraîne moins d’effets indésirables que la flunixine. C’est une molécule très sûre
d’emploi, mais elle est moins utilisée que la flunixine, sans doute parce qu’elle a fait l’objet
de beaucoup moins d’études
"

Quant au plan C...c'est encore pire !!

Le passage par sonde de parrafine...en fait...NE PEUT PAS ETRE REALISE SANS AVOIR AU PREALABLE VIDANGER ET SIPHONNER L'ESTOMAC D'UN ANIMAL A L'AIDE D'UN SOLUTE SOUS RISQUE D'UNE RUPTURE PAR DISTENSION CONDAMNANT AINSI LE CHEVAL.

Seulement après cet acte là on peut passer à la paraffine, qui se retrouve donc au plan D des solutions avant une quelconque opération.

Pour notre part..jamais, mais jamais, un sondage de l'estomac a été réalisé sur un de nos chevaux avant la paraffine et j'ai questionné tout autours de moi plusieurs propriétaires...c'était pareil chez eux..

Georgia quant à elle, a déjà eu de la paraffine dans le passé, sans passer correctement par les étapes OBLIGATOIRES du protocole à suivre, mais pas ce coup-ci : elle n'a pas eu de paraffine, mais effectivement un soluté. Mais....????!!!!

Pour quelle(s) raison(s) les vétos ne respectent-ils plus ce B-A-B-A de protocole basique qu'ils ont appris...à "l'école" ?

Par gain de temps ?
Parce que leur collègue Duchose fait comme cela...alors on fait de même ?

Ce sont des questions que je vais poser à "nos" vétos, dès le retour de Georgia. C'est clair !!

Sur ce...bonne nuit à tous ! Wink




Revenir en haut Aller en bas
http://www.aupaysdeletback.com
letback74
Fer de platine
Fer de platine
avatar

Messages : 4201
Réputation : 6
Date d'inscription : 22/01/2010
Age : 55
Localisation : nomade

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Jeu 26 Jan - 23:42

wouah...298 visites sur ce post...là je suis bluffée !!

Ce qui est important maintenant, c'est que les 298 visiteurs aient tirés le guide de la gestion de la douleur chez le cheval, la composition du Fynadine et le protocole à suivre en cas de coliques. S'il vous plait...armez vous, exigez en toute connaissance de cause, ne perdez pas les pédales lorsque cela arrive, préservez votre cheval.

N'oubliez jamais...que vous êtes un "client", un qu'un service...pour sauver une vie et non...l'endommager, doit être rendu par un véto, qui lui SE DOIT de respecter un protocole précis.

J'espère avoir contribué un "chouilla" en vous donnant je l'espère, des bases qui vous permettront de faire face au cas où... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aupaysdeletback.com
letback74
Fer de platine
Fer de platine
avatar

Messages : 4201
Réputation : 6
Date d'inscription : 22/01/2010
Age : 55
Localisation : nomade

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Ven 27 Jan - 0:14

Bon...ceci étant dit..je dois avouer que je balise total...pour la suite. Mais alors...vous ne pouvez même pas imaginer comment !!

j'habite à 850m...et les derniers 250m de la départementale à chez moi...en cas de neige ne sont que grossièrement dégagés...voir pas du tout. Donc, pas possible pour nous de "grimper" les derniers mètres avec un van aux fesses...

Georgia n'a pas le droit de marcher.

Théoriquement, nous allons la chercher à Annecy demain après midi, le matin, les vétos lui auront enlever les agrafes.

Nous nous calquons ici sur 2 météos : Une, du bon côté des Alpes...soit la météo suisse romande (suisse française..comme dirait la majorité des français... Wink ) : eux nous prévoit de la neige pour demain après midi...qu'à partir de 1000-1500m, donc pas chez nous.

Et la France 2 : Neige dès 600m...

Donc nous ne savons toujours pas à l'heure actuelle si nous pourrons rapatrier Georgia demain...trop cool !! Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Juste la bonne tension...à rajouter à l'état de nerfs ambiant...Pour ceux qui me connaissent...ils comprendront sans peine...

Bon...météo mise à part...j'ai dressé une liste de questions à poser aux vétos avant "l'embarquement"...je suis tellement angoissée là...que j'ai peur d'avoir oublié quelque chose...alors...S.O.S....si vous voyez autre chose...surtout...dites le moi, ok ???!!!!

1) A la clinique, ils ont commencé à lui donner du grain...Donc, je veux leur demander s'il faut observer un temps de transition entre le leur...et le nôtre.

2) Quelle quantité ?

3) Foin...Mieux vaut-il pour la digestion et en considérant que nous allons récupérer une jument non seulement sujette aux coliques, mais en outre ulcéreuse....tout pour plaire...l'alimenter en foin grossier...ou fin ?

4) Quelle quantité de foin par jour ? (Pour le fractionnement des doses, nous l'avons adoptés depuis longtemps, ici, tous les chevaux ont déjà 3 "repas" de foin par jour : matin, midi et soir, zone montagne, l'hiver pas d'herbe du tout, donc depuis toujours c'est comme ça, comme le grain d'ailleurs, matin et soir)

5) A la clinique, elle est sur copeaux, ici, elle sera sur paille, comme d'habitude. Risque de bouchon ?

6) Vermifuge...elle a en a reçu un par le véto je ne sais plus...le mercredi du début de ses coliques...ou le jeudi matin, l'Equimax. Or, les vétos de la clinique m'ont dit que comme elle avait été complètement vidée durant l'opération, il faudra lui en refaire un, mais quand ?

7) Combien de temps et à quelle fréquence nous devrons continuer à lui administrer du Caron Oil (lubrifiant à mélanger à sa nourriture pour éviter d'éventuels bouchons)

Cool Me confirmer qu'il faille effectivement lui préparer 2 mashes par semaine avec adjonction de sel (c'est ce qu'ils m'avaient préconisé, mais je veux être sûre que cela soit indiqué....et pour les coliquards...et les ulcéreux)

9) Même chose pour la pierre à sel...à volonté, ou sporadique et ce..pour les mêmes raisons

10) Elle n'est pas le droit de marcher du tout durant 1 mois...mais du temps de faire son box...peut-on la mettre dans un autre box à 5 ou 6 enjambées ?

11) Concernant l'eau chaude...ont-ils eux, un filon à me refiler, parce que moi..j'ai pas trouvé, hormis nous coltiner un fût de 20l...depuis notre cuisine aux écuries...

12) L'argile à mélanger aux grains...ayant déjà eu une jument ulcéreuse, mais non coliquarde..cela avait porté ses fruits...mais là...pour une coliquarde et ulcéreuse...oui, non ?

13) Quand pourra-t-elle être vue par un osthéo ? Elle s'est bloquée la hanche gauche dès sa torsion du colon..Je le sais, parce que je l'ai vu. Tout son membre postérieur est déporté totalement en externe, elle est bloquée. De plus, quand j'ai du la passer d'un box à un autre à la clinique, j'ai pu constaté qu'elle n'arrivait pas diriger son arrière main correctement. Enfin...lorsqu'ils les opèrent, les chevaux sont couchés, les 4 membres tenus en l'air par des sangles.

Est-ce que j'aurai oublié quelque chose ?????? Dites moi, dites moi, dites moi !!

Nerveuse, stressée, angoissée...moi ???? Pas du tout, du tout, du tout...de chez du tout !!! geek geek



















Je crève de trouille.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.aupaysdeletback.com
mondoudou
Rogne pied d'argent
Rogne pied d'argent
avatar

Messages : 1336
Réputation : 7
Date d'inscription : 23/01/2010
Age : 49
Localisation : champagne

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Ven 27 Jan - 0:36

moi j'ai un véto qui fait les choses comme il faut!

je l'ai vu traiter un cas de colique.
1/ il osculte le cheval
2/ il constate l'état de colique
3/il pique à la finadine
4/il reste et attend
5/si ça ne s'arrange pas, il passe un tube dans le naseau jusque l'estomac, sans faire saigner le sinus (je l'ai vu faire), il pompe sur le contenu de l'estomac, il sort une espèce de bouillasse un peu marron, et seulement là, envoie la parafine.

6/le cheval en question a mis 15 jours pour la chier sa parafine...gros boulot de nettoyage derrière!
Revenir en haut Aller en bas
odile
Rogne pied d'argent
Rogne pied d'argent
avatar

Messages : 1202
Réputation : 6
Date d'inscription : 25/01/2010
Age : 55
Localisation : Versailles

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Ven 27 Jan - 15:09

Je croise les doigt pour que le transport de la belle se passe bien !!

J'attends de tes nouvelles avec impatience, Let !!

Je sais que tu meurs de trouille de la voir revenir chez toi, mais je suis sur que tu sauras t'y prendre corectement avec elle quand elle sera de retour !!
Toutes mes pensées son pour toi aujourd'hui, courage !!
Revenir en haut Aller en bas
letback74
Fer de platine
Fer de platine
avatar

Messages : 4201
Réputation : 6
Date d'inscription : 22/01/2010
Age : 55
Localisation : nomade

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Sam 28 Jan - 1:19

on a pu aller la chercher, j'avais déjà préparé une liste de questions énorme !!

Pendant le trajet, j'étais tellement tendue que j'ai failli vomir.

En plus on avait pas pensé qu'on ne pourrait plus la remettre sur la paille, donc du coup, un stop dans une coopérative pour acheter des sacs de copeaux. (pas de lin comme dee dee car...si elle en bouffe...vous dit pas les dégâts)

Arrivé ici...wouach...ce fut chaud : Kandide depuis son pré a commencé à hurler. Georgia du coup a failli se casser la figure en sortant du van...parce qu'il fallait bien lui répondre, j'avais les genoux qui tremblaient tellement d'un coup...que j'ai du me foutre une baffe pour me reprendre.

On a mis Georgia dans le box qui se trouve entre les deux maisons, il est grand, bien abrité du froid : on nous prévoit...juste entre -10 et -15 degrés dans 24-48h...hyper cool pour une jument qui s'est tordu et déchiré le colon... Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Seulement...elle n'a pas de voisin direct...si elle tend le cou, elle apperçoit sa mère, mais pire que tout...elle entend kandide sa copine que l'on a déménagée depuis hier soir déjà, du box qu'elle occupe ce soir, dans la stabulation qui se trouve en-dessous de ma cuisine, celle qu'elles partageaient quand elle a eu sa colique.

Résultat des courses : Elles se sont appelées durant des heures et Georgia tournait, tournait dans son box..juste...ce qu'il faut éviter.

Donc avant de souper, j'y tenais plus...du tout !! Je suis allée la masser, lui parler doucement, la caresser...et au bout d'un loooong moment, j'étais tellement crevée que malgré le froid (elle, on lui a mis la petite couvrante et la doudoune) je me suis assise dans son box et j'ai failli m'endormir, assise en tailleur, adossée dans un des angles.

Je ne savais plus quoi faire et de toute façon, j'étais vidée.

Je ne peux pas la masser ni sur les flancs, ni sur le ventre, même pas le dos, c'est trop tôt, à tout les coups on sollicite un organe. Je voyais la planche anatomique défiler sous mes yeux...Ni là...ni là...ni même là...

Que les membres, que l'atlas, et le faciès, elle s'y refusait, elle ne voulait pas s'endormir, donc elle s'y refusait.

Du coup, quand elle m'a vue assise là dans mon petit coin, finalement, elle est venue vers moi...les yeux qui luttaient pour rester ouverts, elle luttait de toute ses forces : Je veux pas m'endormir, je veux pas me reposer !!

Et au bout d'un moment...j'ai senti sur mon crâne qu'elle posait enfin son nez...tout doucement sans vraiment s'appuyer..juste à la recherche d'un équilibre de calage et elle a poussé un énorme soupir.

J'ai poussé exactement le même....

ET je suis restée là, parterre dans son box...du temps qu'elle se repose enfin !! Pfff...vous dit pas !!

Demain, on tente autre chose : On la permutera avec pimpin. Du coup, elle sera à côté de dee dee et juste au-dessus de kandide. Elle se sentira moins seule. Enfin, j'espère !

Ce qui va être terrible, c'est demain : elle verra tous les autres partir en pré et elle se retrouvera toute seule...ça va être chaud..et ça..durant 5 semaines, sans aucun droit de sortie !! Misère !

Bon..je vais tenter un repli stratégique direction ma maison...flêchage...lit. J'espère qu'elle me laissera dormir un peu...

Faut que je tel au véto demain, je veux lui donner de l'homéo pour qu'elle supporte la solitude des journées...mais doit savoir si cela sera ok, vu qu'elle a encore une sacrée panoplie de médocs à prendre notamment des antibios pour éviter tout risque de septicémie.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.aupaysdeletback.com
gitane
Rogne pied d'or
Rogne pied d'or


Messages : 1413
Réputation : 5
Date d'inscription : 12/02/2010
Age : 48

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Sam 28 Jan - 1:27

une idée con pour les 1ers jours, tu ne peux pas, (je sais, ça fait beaucoup de manipulation) sortir les chevaux à tour de rôle, de façon à en laisser un toujours à sa vue ??? Je ne sais pas comment sont fait tes groupes, mais ne serait-ce pas envisageable, le temps qu'elle reprenne ses marques ???
Revenir en haut Aller en bas
letback74
Fer de platine
Fer de platine
avatar

Messages : 4201
Réputation : 6
Date d'inscription : 22/01/2010
Age : 55
Localisation : nomade

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Sam 28 Jan - 1:29

ben c'est difficile, ils sont tous par pair !!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aupaysdeletback.com
gitane
Rogne pied d'or
Rogne pied d'or


Messages : 1413
Réputation : 5
Date d'inscription : 12/02/2010
Age : 48

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Sam 28 Jan - 1:31

c'est bien ce que je pensais Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
letback74
Fer de platine
Fer de platine
avatar

Messages : 4201
Réputation : 6
Date d'inscription : 22/01/2010
Age : 55
Localisation : nomade

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Sam 28 Jan - 15:38

bon...on a quand même réussi à suivre ton conseil ce matin gitane :

On a sorti d'abord lulu et guison, puis oli est parti en tracteur nourrir les ânes et les 2 autres chevaux en stabule, puis environ une heure plus tard on a sorti kankan, dee dee et pimpin.

Là ce fut plutôt chaud....je suis restée avec georgia car elle menaçait grave de défoncer son box....ensuite j'ai tel au véto lui dire qu'elle avait eu une nuit bien agitée et on est tombé d'accord pour que je lui refile du Rescue (fleur de bach) : Là, elle est enfin plus calme.

Tout à l'heure on va la changer de box et la mettre dans celui à côté de dee dee, elle aura un meilleur visu sur nos aller-retours (distractions) et au moins ce soir, elle devrait se sentir moins seule...ça c'est sûr...car vu le caractère de sa mère...qui va être tout colère de ne plus être à côté de SON pimpin...je sens qu'il va y avoir du sport... Suspect


Dernière édition par letback74 le Sam 28 Jan - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aupaysdeletback.com
letback74
Fer de platine
Fer de platine
avatar

Messages : 4201
Réputation : 6
Date d'inscription : 22/01/2010
Age : 55
Localisation : nomade

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Sam 28 Jan - 15:50

Les soins post-opératoires :

Matin :

-Prise de température, ne doit pas dépasser le 38.
-Gastrogard (pour ses ulcères) 1 seringue pâte orale
-Avemix (antibiotiques pour éviter une septicémie possible à cause de la chirurgie) 3 doses dans son grain
-Foin sec, 2 kilos
-Grain 0,75 litre
-Eau chaude
-Fleur de Bach 10 gouttes

Midi :

-Foin sec, 2 kilos
-Grain 0.75 litre arrosé de Carron Oil 80ml (lubrifiant)
-Eau chaude
-Fleur de Bach, 10 gouttes
Soir :

-Prise de température
-Avemix, 3 doses
-Foin sec, 2 kilos
-Grain 0.75 litre
-Eau chaude
-Fleur de Bach, 10 gouttes

Et Mashes 2x par semaine avec adjonction d'un peu de sel.

Dans 4 jours, on arrête le gastrogard et on embraye avec du gastricalm

Dans 5 jours, on arrête la prise de température

Repos strict au box durant encore 5 semaines

Puis marche en main 2x10 minutes par jour pendant 1 mois

Et si tout va bien...pas monté très progressif ensuite.

Echographie de contrôle de la paroi abdominale dans deux mois.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aupaysdeletback.com
gitane
Rogne pied d'or
Rogne pied d'or


Messages : 1413
Réputation : 5
Date d'inscription : 12/02/2010
Age : 48

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Sam 28 Jan - 20:02

purée, ça fait des petites rations de fourrage, elle doit faire la tronche la belle ....

il est clair qu'elle sera mieux à coté de Dee-Dee, un petit contact avec les copains (si j'ai bien compris, elle était à la place du géant blanc ?)

si tu arrives à gérer les départs en progressif (si pas trop contraignant), ce sera toujours mieux que de tous les voir partir ensemble Wink

Revenir en haut Aller en bas
mondoudou
Rogne pied d'argent
Rogne pied d'argent
avatar

Messages : 1336
Réputation : 7
Date d'inscription : 23/01/2010
Age : 49
Localisation : champagne

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Sam 28 Jan - 22:45

let, j'ai des polaires en trop, est ce que tu veux que je te les envoie?
Revenir en haut Aller en bas
letback74
Fer de platine
Fer de platine
avatar

Messages : 4201
Réputation : 6
Date d'inscription : 22/01/2010
Age : 55
Localisation : nomade

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Dim 29 Jan - 10:13

non gitane, elle était à la place de Jet, je ferai des photos. Et oui, toutes petites portions de foin...faut me voir avec ma balance de cuisine pour peser ça tous les jours, on est au 50gr près !! Very Happy

Mondoudou, merci du fond du coeur, mais non, ça va, entre ce que j'ai ici et ce que me prête sandrine, c'est tout bon.

devinez quoi....? la nuit n'a pas été plus calme, mais pas à cause de georgia....

on a du rapatrié les ânes d'urgence à côté de kandide...on a retrouvé pinocchio se tordant de douleurs et tremblant comme une feuille...véto en urgence, diurizone et calmagine...blocage du système urinaire, tour de garde toutes les 2h...

Là, il a l'air d'aller mieux et j'ai une tronche de mort vivante...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aupaysdeletback.com
dart
Clou bronze
Clou bronze


Messages : 397
Réputation : 6
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 53
Localisation : Champagne-ardennes

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Dim 29 Jan - 10:20

Vraiment pas de chance !!!!!la série continu Crying or Very sad et avec le froid qui arrive , il va falloir gérer ??? surement un coup de froid sur les reins .... ou il ne boit pas assez peut-ètre l'eau trop froide ???
Revenir en haut Aller en bas
gitane
Rogne pied d'or
Rogne pied d'or


Messages : 1413
Réputation : 5
Date d'inscription : 12/02/2010
Age : 48

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Dim 29 Jan - 11:21

ben dis donc, il lui arrive quoi à Pinoch ??? pauvre ti père........ Il avait de la température ?
Revenir en haut Aller en bas
mondoudou
Rogne pied d'argent
Rogne pied d'argent
avatar

Messages : 1336
Réputation : 7
Date d'inscription : 23/01/2010
Age : 49
Localisation : champagne

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Dim 29 Jan - 11:25

hoooo..ben décidément...faut que ça s'arrête là.
Revenir en haut Aller en bas
letback74
Fer de platine
Fer de platine
avatar

Messages : 4201
Réputation : 6
Date d'inscription : 22/01/2010
Age : 55
Localisation : nomade

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Dim 29 Jan - 15:53

ouais...faut que ça s'arrête là...moi j'en peux plus. En plus, mes ânes NE SONT JAMAIS MALADES !!!!

Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

non, pas de fièvre, des spasmes incroyable, tremblait de tout son corps, un ventre de bois et il tentait d'uriner sans succès. ça c'était pour hier soir.

Après la 2e injection de calmagine à 2h, il a fait un crottin assez sec, à 4h il était couché confortablement en chien de fusil et dès qu'il m'a vue il s'est levé prestement, ça allait mieux.

A 7h30...je suis restée endormie de 4h à 7h30 au lieu de 4h à 6h Embarassed Embarassed pareil, couché/levé instantané et il m'a même chanté la messe...là j'ai vu qu'il avait eu la diahrrée, maintenant à savoir s'il a uriné ou non..comme ils sont deux, pas possible de savoir.

On lui a refilé 10 de calmagine ce matin à 9h, foin fin, eau chaude, et 20cl de Carron Oil pour lubrifier, il a bien mangé. Le véto est passé pour contrôle à midi, abdominal gauche détendu, ventre aussi, mais abdominal droit encore sensible.

Prévu 10 de calmagine ce soir, il va nettement mieux mais c'est pas encore ça. En tous les cas, il garde ses 2 couches de couverture et avec gégette enfermement au chaud dans leur stabulation jusqu'à nouvel avis.

C'est kandide qui est contente : Pas toute seule la nuit. Et georgia contente aussi, pas toute seule la journée, elle sait qu'ils sont juste en dessous de son box.

Chez les ânes c'est difficile de poser un diagnostic précis : Le système urinaire peut se bloquer (froid, humidité ou infection ou pas assez ou trop bu) ce qui peut bloquer les intestins, bouchon, occlusion...mais c'est valable également dans l'autre sens : Bouchon intestinal, engendrant un blocage urinaire...tout pour plaire... Suspect

Serrez les pouces pour que cette nuit soit plus calme...parce que là...j'en ai ras le bol.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aupaysdeletback.com
mondoudou
Rogne pied d'argent
Rogne pied d'argent
avatar

Messages : 1336
Réputation : 7
Date d'inscription : 23/01/2010
Age : 49
Localisation : champagne

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Dim 29 Jan - 21:41

ce sont peut être les changements de température qui provoquent tous ces maux...je croise les doigts pour que tu aies une nuit calme.
Revenir en haut Aller en bas
letback74
Fer de platine
Fer de platine
avatar

Messages : 4201
Réputation : 6
Date d'inscription : 22/01/2010
Age : 55
Localisation : nomade

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Lun 30 Jan - 0:04

effectivement. On a pu le constater à la clinique où était Georgia : D'après les vétos et les aides soignantes, jamais ils n'ont eu à soigner autant de coliques, troubles digestifs graves, ainsi que de blocages urinaires chez les entiers, par exemple.

Cathétères et perfs pour les moins grave, chirurgie pour une grande majorité.

Et il y a eu beaucoup de mortalité. Terrible. Pas qu'à la clinique...les vétos euthanasient à tour de bras. J'en ai assez fréquenté depuis un certain temps pour n'entendre que des témoignages atroces.

Il est clair qu'en une nuit dans toute la haute savoie on passe facile de -8 à +8...voir -10, -11 à +10, c'est effroyable. De la neige de 45cm et 2 jours plus tard...à rien. Pour ceux qui ont encore des prés avec de l'herbe, elle a congelé, fondu, congelé, fondu...50 fois.

Depuis 20 ans qu'on s'est installé ici..je n'ai jamais vu ça. Jamais. Et il n'y a pas que les chevaux, ici en zone montagne, il y a également beaucoup de mortalité chez les vaches et les moutons également.

Le camion de l'équarisseur...allez..on le croisait..une fois par mois durant l'hiver ? Là...j'arrête pas de le croiser sur la route.

Mais il n'y a pas que la météo hivernale, celle de cet été nous rattrape, comme on s'y attendait d'ailleurs : Le foin est..misérable. Horrible.

Ici on a pas eu DU TOUT de première coupe...que de la deuxième, foin hyper fin, limite...regain. Cela fait exploser les chevaux. Il a une odeur carrément...soûlante, vous voyez ce que je veux dire ? Et quand les chevaux le mangent..on a l'impression qu'il mâche du chewing gum !!

Et là, sur 2 bottes de 400kg, on nous en a livré une...que franchement...quand je l'ai vue..je me suis demandée si ce n'était pas de la...paille verte !! Jamais vu ça...des brins si énormes...vert pomme, qu'on avait l'impression qu'un champ entier d'énormes tiges de.....aussi gros que des tiges d'orties géantes...???!!! avait été fauché !!

A tel point étrange...que j'en ai apporté un petit sac à la clinique vendredi quand on a été recherché georgia : Ils étaient tous sûr...que c'était de la paille !! On l'a tous goûté du coup : Non...c'était bien du foin...mais de quoi ??!!

On l'a même pas utilisé pour la litière, trop peur ! On a tout brûlé et on va se la faire remplacer par une autre botte..

De plus et il parait qu'on en est tous au même point, éleveurs, fermes ou centres équestres, particuliers, on tente tous de naviguer avec cette météo pourrie pour "trouver" les bonnes fenêtres, afin de vermifuger au bon moment.

Viser le premier gel..on en a pas eu, on est passé de l'été à l'air polaire en 24h, foutu, trop froid, puis trop doux, cool, plus possible de vermifuger sans risquer de contaminer toute la pâture et paf...à nouveau trop froid, les larves sont sorties au compte goutte, etc...,etc...alors on vermifuge contre le ténia et 3 semaines après on doit recommencer avec un basique pour compléter le travail...ou vice versa.

Même les vétos ne savent plus trop quoi nous conseiller comme molécule là...c'est incroyable !! Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Bref..., ce soir on dirait...que tout est calme...j'ose à peine le dire...ça tient du rêve... cherry

Pinocchio a eu encore 10 de calmagine ce soir..histoire d'assurer le coup...il mange son foin..fin de bon appétit, demain comme hier et aujourd'hui, il aura droit à 20ml de carron oil pour lubrifier toute sa tuyauterie. Il est choyé par sa "femme" gégette et Kandide qui lui lèche les oreilles.

Georgia suit son protocole de soins et évite les coups de dents de sa tendre mère voisine de fenêtre à fenêtre, mais ce ne sont qu'un protocole de dialogue typique finalement entre mère et fille du style : "Je veux bien comprendre que tu as failli mourrir, mais tu me prives de mon "mari" pimpin, alors je t'avertis quand même que si tu approches ton nez trop près de moi, je le bouffe" et...du "ok maman..mais je ne peux pas m'en empêcher...juste pour t'embêter un coup parce que c'est bien drôle, mais qu'est-ce que je suis contente d'être à côté de toi..."

Le pimpin quant à lui...ben ma foi a l'air d'apprécier son box un peu à l'écart, parce qu'il peut quand même surveiller sa "femme" dee dee du coin de l'oeil..mais péter et ronfler dans son box sans que cela ne dérange personne...

Quant au lulu et à Guison, ils sont bien au chaud et très calmes dans les boxes intérieurs...

Brooklyne et Loulou planqués dans leur stabule qui se trouve au bas du village...

Je vais donc tenté un repli stratégique et discret...de la grande maison à chez moi...en disant comme d'hab..."chuuut...vous ne m'avez pas vu" car...même sur la pointe des pieds, ils m'entendent tous et tentent de me réclamer de la bouffe supplémentaire...et hop...je vais m'enfiler dans mon lit aux draps bien lissés...lit qui ressemblait plus à un tas de chiffons depuis plusieurs jours...sans mon gros pull, sans mon leggin et sans mes grosses chaussettes, prête à bondir direct dans mes chaussures, dehors sous la neige et le froid en hâpant au passage ma doudoune, écharpe, gants et casquette...là je déclare officiellement forfait, boule quies, et vogue la nature...

22h04...un bref tour sur le site...et hop ! Ciao !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aupaysdeletback.com
gitane
Rogne pied d'or
Rogne pied d'or


Messages : 1413
Réputation : 5
Date d'inscription : 12/02/2010
Age : 48

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Lun 30 Jan - 1:16

que ta nuit soit douce, et les nouvelles, bonnes, demain
Revenir en haut Aller en bas
nanou81
Jedi en devenir
avatar

Messages : 88
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 53
Localisation : 81 TARN

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Lun 30 Jan - 1:20

Vraiment difficile ce début d'année........
Je croise le doigts pour que cette série noire s'arrête.
Comme dit Gitane, que les nouvelles soient bonnes demain.
flower
Revenir en haut Aller en bas
letback74
Fer de platine
Fer de platine
avatar

Messages : 4201
Réputation : 6
Date d'inscription : 22/01/2010
Age : 55
Localisation : nomade

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Lun 30 Jan - 11:24

bon ben j'ai pas trop bien dormi, encore sous le rythme de 2h en 2h, mais ça c'est normal. J'ai dormi quand même un peu, c'est déjà ça.

Les nouvelles sont bonnes. Pas d 'alerte, pourvu que ça dure. Aujourd'hui pinocchio ne recevra aucune injection, juste le carron oil en oral, là on sera vraiment fixé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aupaysdeletback.com
nanou81
Jedi en devenir
avatar

Messages : 88
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 53
Localisation : 81 TARN

MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   Lun 30 Jan - 12:53

J'espère pour toi que la galère se termine vite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: coliques : Suivi d'un cas pathologique   

Revenir en haut Aller en bas
 
coliques : Suivi d'un cas pathologique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» coliques : Suivi d'un cas pathologique
» Avez-vous déjà suivi une thérapie?
» Quand contacter une SF pour suivi global et AAD ?
» suivi par SF et arret travail
» Un peu perdue pour mon suivi grossesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A cheval ferré ou paré, toutes les questions  :: ...PATHOLOGIES EQUINES LES PLUS COURANTES :: Toutes les maladies-
Sauter vers: